Français FR     English EN     Español ES
 
 
 
ACTUALITÉS



Les 30 ans de la Chanson des Restos
13 mai 2016  -  Un hymne à la solidarité
Les 30 ans de la Chanson des Restos, hymne à la solidarité
Née en 1986, elle est rapidement devenue l'emblème des Restos du Cœur, une carte de visite musicale, le symbole aussi d'une solidarité s'exprimant autant dans l'ombre qu'en pleine lumière. Elle souffle ses 30 bougies cette année. Elle, c'est la Chanson des Restos, écrite et composée par Jean-Jacques Goldman, mais qui a d'emblée créé une première chaîne d'entraide autour de l'artiste. Il a suffi d'un signe... et d'une demande urgente de Coluche ! Retour sur les premiers pas de la trentenaire !
Des notes et des mots pour illustrer son action, c'était le souhait de Coluche lorsqu'il s'est adressé à Jean-Jacques Goldman, un jour de décembre 1985. « J'étais avec Michael Jones, nous patientions dans une loge avant une émission de télévision. Coluche est arrivé, nous a salués. La discussion a porté rapidement sur les Restos du Cœur qu'il venait de lancer ».
Coluche lui confie : « Ce serait bien qu'il y ait une chanson pour les Restos, une chanson qui cartonne. Et comme toi, ça marche bien en ce moment et que tu sais faire... ». Jean-Jacques accepte la proposition : « Je veux bien essayer ». Le délai ? « Coluche m'a dit : c'est pour la semaine prochaine". Tout a alors été très vite et la chanson a été prête quelques jours plus tard ».

« Elargir à d'autres horizons »
Rapidement, Jean-Jacques Goldman réfléchit à l'approche adéquate : « J'avais l'impression que les gens en avaient un peu marre des chansons caritatives de chanteurs, qu'il fallait autre chose. Je me suis dit qu'on pourrait élargir à d'autres horizons à l'image des Restos, et faire appel à des sportifs, des acteurs, des gens de télé, il fallait donc des couplets parlés entre des refrains chantés ». Le délai étant serré et lui-même débutant sa nouvelle tournée, Jean-Jacques fait appel à son équipe pour nourrir la discussion : « Nous avons donc sollicité quelques personnalités. Coluche, c'était l'âme du mouvement. Pour le cinéma, ce fut Nathalie Baye, pour la télévision Michel Drucker. Pour le sport, Michel Platini était tout indiqué, enfin Yves Montand chanteur, acteur et remueur d'idées ».
L'histoire est en marche. Une fois les textes ciselés, l'enregistrement commence. Marc Lumbroso, ami et producteur, est par exemple chargé d'aller enregistrer Michel Platini à Turin. Il se souvient : « Je suis parti en Italie avec un ingénieur du son et un enregistreur. A Turin, nous avions rendez-vous avec Michel Platini à l'entraînement de la Juventus. Nous sommes sortis avec lui au milieu des tifosi. Nous avons enregistré les phrases qu'il devait prononcer. Puis il nous a raccompagnés à l'aéroport dans la Fiat 500 que lui avait offerte M. Agnelli ».
Le musicien et chef d'orchestre Guy Delacroix, également sollicité par Jean-Jacques Goldman, revient avec émotion sur les séances au studio Gang, rayon musique : « La maquette de la chanson contenait déjà l'essentiel. J'ai joué de plusieurs instruments, Jean-Jacques a fait les guitares, Roland Romanelli les claviers, d'autres les chœurs. Tout a été bouclé en une nuit et deux après-midi ».
La prise de son se déroule au studio Gang à Paris, chez Jean-Pierre Janiaud, qui se remémore : « Jean-Jacques, avec qui je travaillais depuis quelques années, m'a appelé pour me dire qu'on allait faire une chanson pour les Restos. Et on y est allé joyeusement ! Nous étions quatre à faire les chœurs. Je me rappelle aussi de Coluche qui était venu poser sa voix, assez timide et concentré ».

« La chanson a joué son rôle »
Une fois gravée, chaque chanson s'envole ensuite là où le public la porte. La Chanson des Restos n'échappe pas à la règle. A sa sortie début 1986, elle se vend à plus de 500 000 exemplaires. « Elle était parfaitement taillée pour la commande passée par Coluche, note Guy Delacroix. Le texte ressemble davantage à une suite de slogans et la musique sonne ».
Une chanson réussie, donc, même pour Jean-Jacques Goldman ? « Elle a joué son rôle, on peut dire que l'objectif a été atteint », commente-t-il. Avec 30 ans de recul, il avoue « toujours bien aimer le texte, sa cohérence, son énergie ». Toujours d'actualité, hélas. En 1986, qui envisageait que ce refrain militant du regard vers l'autre traverserait le temps ? Pas son créateur... « Personne n'imaginait que les Restos prendraient une telle ampleur et qu'ils survivraient à Coluche. Personne n'avait prévu un tel destin. Cette chanson est liée aux Restos, c'est un peu son générique. Et chaque fois qu'elle est jouée à la fin des Enfoirés, elle rassemble et donne de l'énergie ».
« Jamais je n'aurais imaginé que cette chanson retrouverait une même place chaque année. Qu'elle reste à ce point emblématique. Quand on y a participé, c'est très étonnant de voir que la chanson franchit les années », confie Marc Lumbroso. De son côté, Guy Delacroix n'avait pas « ressenti le côté éternel de la chanson » : « Je pensais qu'on filait un coup de main pendant deux jours. L'énorme force de Coluche, c'est d'avoir cautionné cette idée des Restos ».
Le chef de l'orchestre des Enfoirés fait partie de ceux qui jouent le plus souvent cette chanson : « Mais c'est à nous, musiciens, qu'elle appartient le moins ! Elle garde sa force grâce aux gens qui l'entonnent, quand on voit 18 000 personnes qui la reprennent en chœur. Et elle est devenue utile ». Jean-Pierre Janiaud est encore surpris de la trajectoire de ce single : « J'étais loin de m'imaginer que la chanson deviendrait un véritable hymne. J'étais sûr quand même que c'était une bonne chanson, avec du punch, bien gambergée ».

J.-J. Goldman : « Il est temps de passer la main »
Jean-Jacques Goldman a lui aussi chanté la Chanson des Restos très souvent, « pendant 27 ans avec les Enfoirés, et chaque fois avec la même émotion ». Et sur d'autres scènes. Mais 2016 représente pour lui beaucoup plus qu'un simple anniversaire. Jean-Jacques explique : « 2016 est une échéance que je vois venir depuis quelques années. Ce sont les 30 ans de la chanson, mais également l'année de mes 65 ans. On prépare la relève depuis quelques éditions aux Enfoirés. Une équipe rajeunie prend de plus en plus les choses en main et de jeunes artistes s'impliquent. 2016, à 65 ans et après 30 ans d'Enfoirés, je crois qu'il est temps de passer la main. Je n'ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission ».
Une sortie définitive ? « Je vais arrêter quelques années. J'ai l'intention de voyager. Je reviendrai avec plaisir dans quelques années si l'on m'invite et si je suis encore présentable ! ».

2016 marquera donc un passage de relais chez les Enfoirés, rendez-vous qui se prépare dès le printemps pour l'hiver suivant. Un défi que les nouvelles générations sont appelées à relever. Pour les Restos !

Recueilli par Jean-Paul CHALULEAU



Audience des Enfoirés 2016
14 mars 2016  -  11,1 millions de téléspectateurs ont pris "rendez-vous" avec les Enfoirés !
Vendredi à 20H55, sur TF1, le spectacle "Au rendez-vous des Enfoirés", proposé par les Restos du Cœur, est arrivé très largement en tête des audiences en réunissant 11,096 millions de téléspectateurs et 50,2% de part d'audience.
Ce grand spectacle musical a, une nouvelle fois, créé l'évènement (meilleure audience TF1 depuis le début de l'année).
Tous les publics étaient au rendez-vous avec :
- 58% de pda sur les femmes de moins de 50 ans RdA
- 63% de pda sur les individus de 15 à 24 ans
- 60% de pda sur les femmes RdA avec enfants
- 72% de pda sur les enfants de 4 à 14 ans

Un pic d'audience à 12,7 millions de téléspectateurs a même été enregistré à 21h40.
Depuis samedi, le double CD et le double DVD "Au rendez-vous des Enfoirés", avec l'intégralité du concert et de nombreux bonus, sont mis en vente au profit des Restos du Cœur dans toutes les points de vente habituels.

Chaque vente permettra à l'association de distribuer 17 repas.
Ils comptent sur vous !

Pour toute question sur le spectacle, rendez-vous dans l'Enfoiréthèque.
Vous pouvez également les commander sur Internet (notamment si vous résidez hors France métropolitaine) :
Double CD Double DVD
Double CD Double DVD



Ou le télécharger :

A 23h50, le magazine "Au cœur des Restos : 30 ans déjà" présenté par Anne-Claire Coudray accompagnée d'Olivier Berthe, président des Restos du Cœur, a réuni 1,8 million de téléspectateurs avec 27 % de pda et 32 % de pda sur les femmes de moins de 50 ans RdA.
Pour aider les Restaurants du Cœur, rendez-vous sur www.restosducoeur.org ou adressez vos dons par courrier à l'adresse suivante : Les Restaurants du Cœur - 75515 Paris Cedex 15.



T-shirt en vente en ligne
10 mars 2016  -  Vente de T-shirts et Tote bags Enfoirés sur vente-privee
Au rendez-vous des Enfoirés
Dès le vendredi 11 mars à 20h55 et jusqu'au lundi 14 mars 06h00, à l'occasion de la diffusion du concert sur TF1 aura lieu, pour la première fois cette année, la mise en vente de t-shirts et de tote bags Enfoirés au profit des Restos du Cœur sur le site vente-privee.

A cette occasion, les frais d'envoi seront offerts par Colissimo (France métropolitaine uniquement).
      




Survolez l'une des vignettes ci-dessus pour avoir toutes les informations.



Inscrivez-vous dès à présent sur le site Vente Privée





 

Pas d'événement






 
 

Crédits / Mentions légales
Les Restos du Cœur
Devenir bénévole
Forum des Enfoirés
Contactez-nous